Run In Reims

Bonjour à vous, lecteurs-coureurs !

Je suis EEEEENNNNNFIIIIN ici pour parler de ça ! Non, pas le film… : ce weekend avait lieu le Run In Reims, tant attendu ! Du moins, que j’attendais tant. Et, une fois n’est pas coutume, je me suis bien éclaté, sur cette course (dans tous les sens du terme) ! Et c’est ce plaisir que je suis venu partager avec vous, dans ce nouvel article 😀

Pour resituer le contexte, je prépare ce semi-marathon depuis environ 5 mois, et le parcours a été long et parsemé d’embûches. J’ai suivi un plan rigoureusement préparé, qui a été remanié en cours de route pour mieux correspondre aux réponses (pas toujours satisfaisantes) de mon corps. Mon objectif de faire un semi-marathon de fou en fin d’année pour passer ensuite sur une distance un peu plus longue (et achever un 30km avant 2018) a donc été un peu revu à la baisse. J’ai eu du mal à l’admettre, mais devant certains constats, on ne peut que s’incliner. J’ai donc prévu de faire cette course en expérimentant une nouvelle façon de faire : se baser sur le cardio.

 love black and white heart bw heart attack GIF

Et quoi de mieux que le semi de Reims pour tenter des petites expériences ? Revisiter ma ville natale, que j’ai quittée il y a maintenant 5 ans, a été pour moi un excellent moyen de joindre l’utile à l’agréable ! De plus, c’est toujours ASO challenges qui est derrière l’organisation, qui pour moi est un gage de qualité. À noter cependant un petit point décevant pour cette course : l’absence de partenariat avec des hôtels pour prêter des douches après la course… Je suis un peu tatillon, mais à 36€ le semi, on peut commencer à jouer les divas :D. M’enfin, trêve de bavardages, parlons quand même du déroulement de la course en elle-même, et du parcours.

Le parcours

14d42

Le départ est lancé en face de la cathédrale, dans la grande rue qui prolonge son parvis. Un beau décor pour s’élancer, suivi de quelques petits tours en ville, histoire de passer devant un peu tous les sites sympa (Cathédrale, Place Royale, Mairie, Place du Forum…) pendant que tout le monde est encore en état de profiter de la vue. La suite se déroule dans les quartiers un peu périphériques, jusque dans les villages alentours, alternant les paysages plus naturels et les petites rues dans les “faubourgs” de la ville. La fin du parcours se déroule le long du canal, avant de rejoindre le centre, et l’arrivée. Voilà le topo pour le parcours !

Mon ressenti

Maintenant, pour parler de la manière dont j’ai vécu cette course, le découpage est un peu différent. En effet, les beaux quartiers ont pour moi été synonymes de souffrance !

  • Sur les 3 premiers kilomètres, j’ai ressenti que j’étais dans un SAS assez ambitieux pour mon niveau (1h55). Le rythme élevé a légèrement mis à mal mes mollets non échauffés au préalable. En bref : j’ai compté les pas pendant 20 minutes, en douillant comme il faut (oui oui, mes petits mollets fragiles, je les échauffe toujours, à l’entraînement !).
  • Mais bon, pour la suite, du 4ème au 12ème, les sensations ont été meilleures, le paysage étant très agréable ! La belle vie !
  • Malheureusement, c’est le 13ème kilomètre qui a apporté des sensations dont je me serais volontiers passé… entre le retour de ma douleur à la hanche et les mollets qui se sont à nouveau manifesté, j’ai entamé une jolie course de canard boiteux. Comme quelqu’un de très sensé et raisonnable, j’ai maintenu le rythme, déroulant le bitume en sirotant ma potion sucrée sans m’arrêter aux ravitos. Comme prévu.
  • C’est à partir du 17ème kilomètre que j’ai commencé à ignorer le cardio que je suivais minutieusement jusque-là. Comme à mon habitude je commence le sprint final un peu tôt ! M’enfin, c’est toujours à ce moment de la course, si j’ai bien géré mon coup, que je sens que j’en ai encore réserve, et que je peux prendre soin d’améliorer un peu mon score. Il ne faudrait quand même pas finir en bonne forme… si ?
  • À part pour chourer un petit morceau de banane spécial boost à un ravitaillement au 20ème, je n’ai pas ralenti la cadence jusqu’à la fin, accélérant même comme un gros tas sur les 500 derniers mètres (et CONTRAIREMENT au semi de Marseille, je ne me suis pas trompé de chemin à la fin… 😀 #autodérision).

Le bilan s’avère énormément positif ! Car après un record que j’estimais super compliqué à battre pour moi à Strasbourg (de 1h55min56s), et un entraînement qui ne laissait pas espérer de gros résultats, j’ai quand même tapé le 1h54min56s ! Je suis super fier d’avoir honoré le contrat de mon SAS, et surtout super heureux d’avoir à nouveau empiété un peu sur mon meilleur temps ! Maintenant, je peux le dire, je sais courir un semi en 1h55 😀 .

Sinon, après coup, je trouve plusieurs raisons à ce succès inattendu :

  • La météo géniale : un ciel bleu de chez bleu, pas un poil de vent, et une température idéale (12-16°) ;
  • Des encouragements de la petite famille, super motivants !
  • Une sensation de “baroud d’honneur” des semi-marathons de 2017, avec la certitude de ne pas courir pendant les prochaines semaines… ça donne un sacré coup de fouet sur les derniers kilomètres ;
  • Une méthode beaucoup plus précise et exigeante, avec le cardiofréquencemètre : le décompte de l’effort est plus régulier, de cette manière, et je ne suis pas déçu du test !

img_20171016_2048061364480927.jpg

Voilà voilà, c’est donc avec des super souvenirs, et des supers-courbatures que je reviens de ce weekend à Reims (et dans ses campagnes environnantes) ! Bien entendu, je ne suis pas revenu les bras vides (je ne suis pas comme ça, voyons), et je vous mettrai plus bas les rares photos que j’ai prises à la fin de l’article 😀

Sinon, je reviendrai bientôt par ici pour vous évoquer la suite des événements, et notamment ce qui m’attend en termes de sport pour la fin de l’année. Parce que, comme évoqué un peu plus tôt, je compte mettre en pause la course à pied, le temps de récupérer des articulations en béton. Ce qui implique des changements dans mes plans à court terme…

Sur ce, je vous souhaite de bien bonnes courses et un bon début de semaine à tous !

D.

PS : Voici lesdites photos du weekend !

2 thoughts on “Run In Reims

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s