Mes alternatives aux pâtes !

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, un petit article pour tous ceux qui en ont marre de manger des pâtes, ou d’entendre partout qu’il faut ingurgiter des montagnes de pâtes pour courir/faire du sport ! Parce que non, bien évidemment que non, ce n’est pas une obligation… Et voici donc toute une liste d’alternatives, toutes plus ou moins bourrée de qualités !

Riz

Bien sûr, le riz. Premier de la liste, c’est le plus évident, et un des plus simples à mettre en place. De par son prix, sa diversité (basmati, tricolore, gluant, violet, etc…), et la simplicité de sa mise en place, c’est mon premier choix lorsque je souhaite manger des féculents sans manger de pâtes.

riz-blanc-musculation-meilleur-glucide

Pâtes complètes

C’est bête, mais sans aller chercher trop loin, il est possible de migrer des pâtes blanches aux pâtes complètes. Un tout petit peu plus chères (ce qui n’est pas dur, les pâtes blanches sont vraiment données…), mais nutritivement et gustativement plus intéressantes, vous pouvez les mettre PARTOUT où vous placez habituellement des pâtes classiques.

Les-pates-completes-pour-maigrir-702x336

Patate

La pomme de terre, bien que basique, est une agréable option pour consommer des féculents. Sans être une mine de nutriments, on y retrouve de la vitamine C, et des glucides complexes assez sympa. De plus, cet aliment peut être décliné en BEAUCOUP de recettes : plutôt pratique pour varier les plaisirs !

patate

Patate douce

Aliment au gout un peu plus spécial que la congénère avec laquelle elle partage la moitié de son nom, la patate douce offre des glucides plus intéressants (de par leur index glycémique plus bas), tout en gardant la possibilité de se décliner en un max de recettes.

i57123-comment-cuisiner-la-patate-douce

Quinoa

Réputé pour ses protéines, le quinoa est un des aliments favoris des sportifs. De plus, il est sans gluten, ce qui est parfait pour les personnes étant intolérantes à ce dernier. Je lui trouve juste un petit bémol : sa texture le rend assez peu agréable à consommer… À moins que ce ne soit son gout ? Bref, vous l’aurez compris, celui-ci n’est clairement pas mon préféré !

Easiest-Fluffy-Quinoa-Recipe-Pressure-Cooker-The-Creative-Bite-3-copy

Boulgour

Bien que (je trouve) pas super fou à manger, le boulgour accompagne bien le Quinoa. En effet, les deux ensembles forment un tout un peu plus goûtu que séparément. Le mélange apporte de plus une variété au niveau des nutriments, et peut accompagner pas mal de recettes.

bulgur with eggplant and greens

Blé

Très simple, le blé peut se mettre vraiment partout où vous aviez l’habitude de placer les sacro-saintes pâtes ! Oui-oui, même avec une sauce bolognaise… c’est dire, hein ?

Blé-agriculture-nouvelle-blog1-1024x508

Haricots rouges

Pour entrer dans la catégorie des légumineuses, voici les haricots rouges ! Celles-ci ne sont pas à proprement parler des féculents, mais contiennent quand même leur lot de glucides. Donc, contrairement à la croyance populaire, pas besoin de riz dans le chili con carne !

12176_large

Lentilles

Les lentilles forment aussi un sous-groupe de légumineuses, très intéressantes pour leur apport en protéines. Cependant, j’émets là encore un bémol sur le fait que je n’ai presque jamais réussi à en cuisiner de façon gustativement attrayante…

mix of lentils

Pois chiches

Et enfin, les pois chiches ! Bien que la seule vraie utilisation que leur connaissent soit le tajine et le houmous, cela fait du bien d’en manger, de temps à autres. Leur petit gout sec accompagne très bien les mélanges sucrés-salés !

salade-pois-chiches-feta-600x321

Voilà voilà, c’est tout pour ce top ! Il reste bien entendu énormément d’alternatives aux pâtes que je n’ai pas listées ici, mais pour la simple et bonne raison que je ne les ai pas forcément tous testés, et que ceux-ci peuvent être un peu moins courants. Par exemple, on pourra trouver l’amarante, les salsifis, le sarrasin, le millet…

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée, et de bonnes courses !

D.